Nigeria

(Agence Ecofin) - Au Nigeria, l’agriculture est un des principaux piliers de l’économie. Si le secteur a bien démarré l’année 2021, l’activité s’est toutefois dégradée ces derniers mois, menaçant non seulement les revenus des producteurs, mais aussi la sécurité alimentaire du pays.

Au Nigeria, l’agriculture broie du noir. D’après les derniers chiffres publiés par le Bureau national de la statistique (NBS), cette branche de l’économie a affiché une croissance de 1,3 % sur le second trimestre de cette année. C’est le plus faible taux de progression enregistré par le secteur depuis 2018, où il avait atteint 1,19 % à la même période.

La majorité des filières a enregistré une baisse de performance, en particulier l’élevage et la production végétale avec des reculs respectifs de 92 % et 40 % de leur croissance par rapport aux trois premiers mois de 2021.

La mauvaise situation du secteur est imputable à l’aggravation de l’insécurité dans la plupart des régions de production avec la multiplication des attaques des bandes armées ainsi que des cas d’enlèvement. Avec cette escalade, de nombreux agriculteurs ont été contraints d’abandonner leurs exploitations.

Pour de nombreux observateurs, la problématique de l’insécurité est sans doute la mère de toutes les batailles pour le gouvernement qui cible l’autosuffisance alimentaire du pays le plus peuplé du continent africain.

En effet, la baisse de l’offre agricole sur les marchés locaux induite par cette situation sécuritaire inconfortable pour les acteurs du secteur entretient la flambée des prix agricoles, ce qui réduit l’accessibilité économique à la nourriture pour de nombreux ménages et dégrade leur état nutritionnel.

La question est d’autant plus importante que le changement climatique menace déjà la production agricole en raison de l’intensité des événements climatiques comme les sécheresses et les inondations qui ont touché plus fréquemment des zones de culture ces dernières années.

Pour rappel, le secteur agricole a fourni 23,78 % du PIB sur le second trimestre 2021.

Plus d'information : Nigeria : le secteur agricole a enregistré au second trimestre 2021, sa plus faible croissance depuis 2018 (agenceecofin.com)